Après un dernier diner avec une vue 360 sur la ville de Québec je prends le bus de nuit direction Montréal puis Ottawa.

Je séjourne à l’hostel International, qui depuis sa rénovation dans les années 70 n’est plus une prison, l’ambiance quant elle n’a pas beaucoup changée…

La ville capitale n’est pas si grande comparée à la taille du pays. Anglo-francophone, elle présente un beau mix entre monuments historiques et building plus modernes. J’ai la chance de la découvrir au printemps, saison des tulipes qui par millions ornent la capitale.

Le château Laurier est l’une des constructions érigée par la société du rail canadien afin de promouvoir au début du siècle dernier le tourisme ferroviaire.

En contrebas, le canal rideau et ses écluses qui fut creuser pour permettre une liaison fluviale directe entre Montréal et Ottawa afin de sécuriser la voie de commerce du Saint-Laurent, au cas où les américains auraient des idées derrière la tête …

Le Canada a été confronté à des inondations importantes, les berges du parc sont encore humides…

Le centre ville est organisée autour du parlement, magnifique ensemble de bâtiments rappelant clairement le style britannique des fondateurs.

La banque centrale est le reflet de ce style moderne qui réfléchit le patrimoine de la ville.

De l’autre côté du fleuve, nous quittons l’Ontario pour le Québec d’où la vue est magnifique. Les hommages aux premières nations sont très présents.

J’ai le plaisir d’apprendre beaucoup sur cette ville grâce au tour guidé “gratuit” où le pourboire de chacun est à la hauteur de l’expérience qu’il vit. Cela existe dans beaucoup de ville et c’est très souvent un bon moyen pour en découvrir davantage.

On commence par la relève de la garde devant le monument hommage de la 1ere guerre mondiale au son de la cornemuse et des instructions données en français nous rappelant les origines du pays.

Il est possible de visiter le sénat et la chambre des communes gratuitement, de quoi donner des idées aux français 😉

Le quartier du marché est très sympa, rappelant covent garden à Londres, il est entouré des bars et restos très sympas.

Ici c’est un grand week-end sportif avec des 5 km, 10km, 15km, semi et marathon.

Cette statue est celle d’un grand navigateur qui contribua à découvrir le Canada, c’est aussi l’adresse où j’ai travaillé ces dernières années à la Défense, place Samuel Champlain.

Je vais poursuivre en peu plus au sud, rendez-vous prochainement 😉