Elle fait rêver bon nombre de français et de mélomanes et bien j’ai eu le plaisir de passer du rêve à la réalité. Bienvenus à New-Orleans !

Je séjourne dans le French district, quartier français et oui la Louisiane fut française avant d’être vendue aux Etats-Unis. Ce quartier aux maisons colorées et fleuries n’attend que la fin d’après-midi pour s’ambiancer avec musique et défilés endiablés.

Après une saucisse d’alligator, je vais profiter de la soirée pour visiter le coté obscure de la ville parait-il hantée où par ailleurs le vodoo est encore utilisé …

Le lendemain je visite un autre quartier très agréable, les villas y sont splendides.

Le soir venu, il est temps de profiter de la musique qui est partout.

Le lendemain je visite le parc Amstrong et un quartier jazzy moins fréquenté où il est bien agréable de passer la fin de journée.

Voilà un peu de cette ambiance que j’ai adorée en amateur de jazz que je suis.