Une belle traversée dans des conditions idéales avec 862 milles parcourus.

Nous avons commencé fort avec une moyenne de 6,5 noeuds les premiers jours. Il nous faut environ deux jours pour bien nous amariner et prendre le rythme des quarts.

Le soleil est au rendez-vous, très vite nous tombons la veste de quart pour des tenues plus légères.

A bord nos occupations sont multiples avec des points sur la navigation, des lectures ou des petits jeux. L’observation de la nature qui nous entoure reste la première attraction, avec de splendides apparitions et disparitions de l’astre solaire, ou encore la contemplation de ciels garnis de constellations.

On essaie de cuisiner ce qui nous vaut de belles chorégraphies quand la houle est un peu plus forte mais nous arrivons à concocter d’agréables plats. Avec une garde-robe limitée, il faut également se coller à la lessive.

Nous avons le plaisir d’avoir la visite de nos amis les dauphins, un moment exceptionnel à chaque fois.

D’abord très rapide, il nous a fallu tirer des bords sur la fin pour rejoindre la marina de Mindelo sur l’île de Sao Vincente que nous atteignons à 16 heures, heure locale soit 2 heures de moins qu’en France.

Il est temps pour moi de profiter un peu du Cap-Vert avant de repartir pour d’autres aventures.