Nous partons de Cascais le samedi matin avec le génois pour nous laisser porter par les 10 nœuds de vent. Nous faisons cap au sud dans l’idée de déborder la pointe Saint-Vincent au Sud-Ouest du Portugal. La première journée les conditions sont idéales et viennent progressivement se durcir avec 25 nœuds établis. Naël, notre arpège est un bateau ardent qui avale le vent et fonce au près serré, allure qui lui convient le mieux. Avec des rafales à 35 noeuds et un capitaine pris d’un violent mal de mer, nous décidons de changer de cap et de faire route vers Sines. Avec Étienne, l’autre équipier nous ramenons le bateau de nuit dans le petit port de Sines. Un peu d’adrénaline pour cette traversée qui ne nous fait pas perdre le sourire à la barre.

La ville de Sines est très sympa, petit port et petite plage de quoi attendre la prochaine fenêtre météo.

La ville natale de Vasco de Gama est authentique, c’est agréable de se promener dans les petites ruelles.

On en profite pour vivre et goûter les spécialités portugaise dont l’excellente feijoada.

Les conditions météos ne sont pas évidentes, la côte portugaise est frappée par les dépressions qui traversent l’Atlantique. Pas de fenêtre météo avant une dizaine de jours, notre capitaine décide de stopper le bateau ici.. nous continuons avec Étienne de notre côté en bus vers le sud du Portugal en direction de Lagos pour trouver d’autres bateaux et poursuivre l’aventure…